Voyage à Vénus - Achille Eyraud (1821 – 1882)

 

 

VOYAGE

À VÉNUS

PAR

ACHILLE EYRAUD

 

Michel Lévy, 1865 (pp. --299).

 

PARIS

MICHEL LÉVY FRÈRES, LIBRAIRES ÉDITEURS

rue vivienne, 2 bis, et boulevard des italiens, 15

À LA LIBRAIRIE NOUVELLE


1865

Tous droits réservés

À MON PÈRE ET À MA MÈRE

 

 

 

 

1. DE LA TERRE À VÉNUS 

I. — La brasserie Schafner. — Les trois amis. 

II. — Un locomoteur pour le vide. — Volfrang quitte la terre pour un monde meilleur. — L’atmosphère. — Inania regna. 

III. — Le jour dans le vide. — Volfrang brûle la lune. — Descente à Vénus. 

 

2. VÉNUSIA

IV. Accueil fait par les indigènes. — Vénusia. 

V. — Le savant Mélino. — Formation de Vénus — Génération spontanée. 

VI. — Abrégé de l’histoire vénusienne. 

VII. — Lunes artificielles. — Coup d’œil au télescope. — Cours publics et bibliothèques. — Décorations. — Noblesse. 

VIII. — Le soleil à l’horizon. — Causerie sur la littérature terrestre. 

IX. — Un théâtre à Vénusia. 

X. — Célia. 

 XI. — Cydonis. — Un arrêt de la science. — Académie. — Office funèbre. 

XII. — Exposition. — Musée astronomique. — Bourse. 

 XIII. — Palais de Justice. — Chambre représentative. — Assemblées civiques. — Associations. 

 XIV. — L’éducation vénusienne. 

XV. — Du son. 

XVI. — De la lumière. 

XVII. — De l’âme et du corps. 

XVIII. — Près du piano. 

XIX. — Une soirée à Vénusia. 

 

3. LA VILLA MÉLINO

XX. — Les saisons de Vénus. — Le village. — Élections. — Courses. 

XXI. — En nacelle. 

XXII. — Un cartel. — Ascension du Mégal. 

XXIII. — Catastrophe. — Retour. 

 

DE LA TERRE À VÉNUS 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site