MUSSET (Paul-Edme de)

 

 

MUSSET (Paul-Edme de), né à Paris en 1734.

 

ANNE BOLEYN, 2 vol. in-8, 1836. — Quoique la destinée d’Anne Boleyn soit merveilleuse et des plus singulières, il est peu de notabilités historiques sur lesquelles les historiens soient moins d’accord ; on ne sait pas au juste en quel temps naquit, en quel temps sortit d’Angleterre et y retourna une personne qui parvint d’une manière si éclatante à la royauté. La même incertitude règne au sujet de la moralité de cette demoiselle d’honneur. Quelques-uns, et Bayle est du nombre, affirment que les langues les moins bienveillantes pourraient médire de cette vertu sans crainte d’arriver jamais jusqu’à la calomnie. D’autres poussent la confiance jusqu’à prétendre qu’Anne, à la cour de France comme à la cour d’Angleterre, fut un ange de vertu. Sur un seul point tous s’accordent, nous voulons parler de la fermeté que l’infortunée déploya dans ses derniers moments. Jamais reine plus belle et plus courageuse ne monta sur l’échafaud. D’une voix calme et sonore elle parla au peuple ; puis, après avoir sollicité les prières des assistants, et rangé sa robe avec un mouvement plein d’une admirable pudeur, elle posa sa tête sur le billot, et elle attendit le coup fatal. Deux fois le bourreau essaya de lever la hache, deux fois ses bras défaillirent, car Anne le regardait. « Oh ! milord, dit-il à Thomas Cromwell, si elle me regarde toujours, je ne pourrai jamais frapper. » Il fallut qu’Anne détournât sa tête charmante pour que le bourreau reprît du cœur. — En romancier d’esprit et de goût, en romancier qui veut émouvoir, M. de Musset a fait son héroïne innocente dans toute l’acception du mot, et on doit le louer de cette preuve de tact.

On a encore de cet auteur : Samuel, roman sérieux, in-8, 1833. — La Table de nuit, équipées parisiennes, in-8, 1834. — La Tête et le Cœur, nouvelles équipées, in-8, 1834. — Lauzun, 2 vol. in-8, 1835.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site