GACON-DUFOUR (Mme Arm. J.)

GACON-DUFOUR (Mme Marie Armande Jeanne), née à Paris en 1753., née à Paris en 1753.

 

LES DANGERS DE LA PRÉVENTION, 2 vol. in-12, 1806. — M. Remi quitte son commerce, prend le nom de Saint-Remi, monte sa maison avec faste, et se lance dans le grand monde ; il achète deux terres pour que ses enfants puissent en porter le nom ; le fils se fait appeler M. de Marneille, et la fille Mlle de Frontanges. Le bon homme Remi meurt ; M. de Marneille épouse une jeune personne noble, qui en peu de temps mange toute la fortune de Saint-Remi. La révolution arrive, Marneille émigre ; Mlle de Fontanges se retire en province avec son institutrice, où elles vivent du travail de leurs mains. M. Saint-Albin, fils d’un riche banquier, en devient amoureux et l’épouse. Mme de Saint-Remi, irritée de la prospérité de sa fille, fait tout son possible pour lui susciter quelques chagrins. Mme de Marneille mène à l’étranger la vie la plus scandaleuse. Mme de Saint-Remi finit par épouser un chevalier d’industrie, et est obligée de revenir avec lui et Mme de Marneille chercher un asile auprès de sa fille, qui se venge d’elle par des témoignages de tendresse et de générosité.

Nous connaissons encore de Mme Gacon-Dufour : L’Homme errant, 2 vol. in-12, 1787. — Les Dangers de la coquetteries, 2 vol. in-12, 1787. — Georgeana, 2 vol. in-12, 1798. — Les Dangers d’un mariage forcé, 2 vol. in-18, 1801. — La Femme grenadier, in-12, 1801. — Mélicerie et Zirphile, 2 vol. in-12, 1802. — Le Voyage de plusieurs émigrés, et leur retour en France, 2 vol. in-12, 1802. — La Cour de Catherine de Médicis, 2 vol. in-8, 1807. — Correspondance de plusieurs personnages illustres de la cour de Louis XV, 3 vol. in-12, 1808. — Mémoires et Anecdotes secrètes et galantes, etc., 2 vol. in-8, 1807. — L’Héroïne moldave, 3 vol. in-12, 1818.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site