FÉNELON (François de Salignac de la Mothe-Fénelon), né au château de Fénelon, le 6 août 1651, mort le 7 janvier 1715.

 

 

 LES AVENTURES DE TÉLÉMAQUE. — Il y a longtemps que tout est dit sur ce livre, qui, sans être un véritable poëme, se rapproche pourtant des principaux caractères de l’épopée, par l’étendue, par les fictions, par le coloris poétique. La première édition parut sous le titre de : Suite du quatrième livre de l’Odyssée d’Homère, ou les Aventures de Télémaque, fils d’Ulysse, in-12 de 208 pages, 1699. Ce n’est qu’un fragment qui ne va que jusqu’au tiers du cinquième livre des éditions divisées en vingt-quatre livres. La même année, on imprima séparément, dans le même format, la seconde partie en 230 pages, la troisième en 10* pages, la quatrième en 215 pages, et la cinquième en 208 pages, ce qui complète le fragment. De toutes les anciennes éditions imprimées à Paris, l’édition précédée d’un Discours, sur la poésie épique, par de Ramsay, 2 vol. in-12, fig., Paris, J. Étienne, 171*, est la plus belle et celle qui mérite le plus de fixer l’attention du curieux. Elle a été donnée par le marquis de Fénelon, petit neveu de l’auteur, sur un manuscrit original qui se trouva à la mort de l’archevêque de Cambray, et qui contenait, outre beaucoup de corrections, des augmentations considérables.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site