CRÉBILLON (Cl. Prosp. Jolyot de)

CRÉBILLON (Cl. Prosp. Jolyot de), né à Paris le 12 février 1707, mort le 12 avril 1777.

 

LES HEUREUX ORPHELINS, histoire imitée de l’anglais, in-12, 1754. — Les romans de Crébillon fils peuvent se diviser en deux classes bien distinctes : les romans proprement dits et les gravelures. Dans le nombre des premiers, il faut ranger les Heureux orphelins. — En 1688, un Anglais, nommé le chevalier Rutland, rencontre dans son parc deux jeunes enfants orphelins, frère et sœur, qu’il élève avec une sollicitude toute paternelle. Sa pupille se nomme Lucie ; elle est si belle à seize ans que le chevalier en devient éperdument amoureux. Lucie a peur de cet amour, et elle s’enfuit la nuit dans la ville de Londres, où elle rencontre autant de dangers pour son innocence que Tom Jones en trouva pour la sienne. Le roman est entremêlé par des aventures d’un jeune lord très-fat et très-corrompu, à la mode des grands seigneurs français.

LES ÉGAREMENTS DU CŒUR ET DE L’ESPRIT, in-12, 1736. — Dans ce roman, Crébillon a tenté de représenter une jeune et jolie personne de la société d’autrefois ; élégante, jolie, bien faite, spirituelle, rieuse, pleine de noblesse, héritière d’un grand nom, et pure comme une jeune fille du dix-septième siècle. Cette aimable personne s’appelle Mlle de Théville. « C’est un roman que je n’ai jamais oublié, dit un de nos plus mordants critiques modernes, tant celle qui porte ce nom fait un charmant contraste avec tous les personnages des autres romans de Crébillon. » Le héros du livre est partagé entre Mlle de Théville et Mlle de Lursay. Son cœur s’égare avec l’une, sa raison avec l’autre ; elles sont aimables et bonnes toutes deux, Mlle de Théville plus que Mlle de Lursay.

On a encore de Crébillon fils : Le Sylphe, in-12, 1730. (Réimprimé dans le Ier volume des Amusements du cœur et de l’esprit.) — Lettres de la marquise de *** au comte de R***, 2 vol. in-12, 1732. — Tanzaï et Néardané, 2 vol. in-18, 1756. (Réimpression de l’Écumoire, 2 vol. in-12, 1734.) — Le Sopha, 2 vol. in-12, 1745. — Atalzaïde, in-12, 1736. — Les Amours de Zeo-Kinizale, roi des Cofirans (Louis XV, roi des Français), in-8, 1746. — Ah, quel conte ! 4 vol. in-12, 1751. — La Nuit et le Moment, in-12, 1755. — Le Hasard du coin du feu, in-12, 1763. — Lettres de la duchesse de *** au duc d***, 2 vol. in-12, 1768.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site