ABAILARD (Pierre)

ABAILARD (Pierre), né au Pallet, près de Nantes , mort en 1142.

 

LETTRES D’HÉLOISE ET D’ABAILARD (les véritables), avec le texte latin, traduites par dom Gervaise, 2 vol. in-12, 1723. – De tous les ouvrages qui nous sont restés du XIIIe siècle, il n’y en a point qui ait plus arrêté l’attention du public que les lettres d’Abailard, et surtout celles d’Héloïse; on est touché du récit que cet homme célèbre fait de ses malheurs, et plus sensible encore aux sentiments qu’Héloïse conservait pour un mari qu’il ne lui était plus permis de regarder que comme son frère. Richard Rowlinson a publié une édition estimée du texte original, in-8. Londres, 1718. D. Gervaise a paraphrasé ces lettres plutôt qu’il ne les a traduites en français. Pope, Colardeau, M. de Beauchamp, etc., ont donné des imitations en vers. La seule édition qui donne une idée de l’original est celle de Bastien, 2 vol in-12, 1782.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site