Le poulain - Pierre Menanteau

 

 

 

Il aime tant jouer.
Que son galop charmant.
Aux quatres coins du pré.
Entraîne la jument.
Parfois, a la barrière,
Il vient voir le passant.
Et ses yeux caressent.
Lui tendant leur prière.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site